À propos

 Patrick Manzoni est né le 15 août 1973 à La Tronche (38), d’un père italien, nationalisé français après la seconde guerre mondiale, et d’une mère française.

 Il s’est passionné très jeune pour la science-fiction, l’exploration spatiale et l’évolution technologique, mais aussi pour la nature, l’astronomie et l’art sous diverses formes, tel que la musique et le cinéma. Durant son enfance, ce grand timide solitaire se réfugiait dans ses rêves éveillés de mondes fantastiques peuplés de personnages imaginaires pour fuir sa difficile réalité. En découvrant l’importance de la communication avec autrui, pour le partage de connaissances et la vision d’un sujet avec des points de vue différents des siens, Patrick a alors percé sa bulle d’isolement et vaincu sa timidité.

ISS
L’ISS

 Peu motivé par les études, il a redoublé sa 3ème, bien qu’il ait obtenu le BEPC au collège Condorcet de Tullins, en espérant remonter son niveau afin de pouvoir suivre le cursus classique. Au cours de cette année passée à Gillonnay, dans le collège privé de Montgontier, aujourd’hui fermé, Patrick a découvert l’internat et a amélioré ses connaissances en astronomie. Ses études se sont finalement terminées après deux années passées dans le lycée technique Vaucanson, encore en internat, à Grenoble, pour préparer un CAP et BEP d’électrotechnique.

Lycée Technique Vaucanson
Le Lycée Technique Vaucanson

 Après son service militaire (contingent 91-10), dans l’armurerie de la base école de Nîmes, et à peine trois mois de chômage, il est devenu cheminot début décembre 1992 pour travailler dans le domaine spécifique de l’entretien des voies, qui est bien différent de celui de ses études.

Des trains d'époques différentes

 En 1993, lorsque le désir de partager ses rêveries naquit en lui, le support qui lui sembla le plus évident fut l’écriture. C’est alors que Patrick réalisa l’ampleur de ses lacunes en français, particulièrement en orthographe, sa vieille bête noire depuis le début de sa scolarité. Suite à l’envoi de son manuscrit chez un éditeur, il a mis des années à digérer le retour négatif… Par passion, cet autodidacte persévérant a travaillé son style et a enrichi son vocabulaire durant les nombreuses années qui suivirent.

 En 2016, Patrick a vu à la télé un reportage sur l’auto-édition qui l’a motivé à tenter sa chance ; il a donc immédiatement commencé à retravailler un de ses romans, datant de 1996, durant 4 mois, sur son temps libre, jusqu’à ce que ce perfectionniste en soit pleinement satisfait. Le retour positif de sa correctrice le rassura sur son potentiel et son talent, ce qui l’encouragea à poursuivre cette passion de l’écriture.

 Voici l’explication de son nom d’auteur, qui n’est pas un pseudonyme ; il a choisi Patrick Joël Manzoni en ayant découvert qu’il existe plusieurs personnes en France et en Italie portant le même nom et prénom que lui. Joël est tout simplement son deuxième prénom officiel, qu’il a d’ailleurs transmis à son fils Emmanuel. Cette solution a pour but d’éviter des quiproquos sur l’identité de l’auteur de ses livres.

logopjm2

 

Publicités